Une cure de raisin?

Une cure de raisin?

C’est une diète idéale pour faire le plein d’énergie avant l’hiver. La cure de raisins fait partie des monodiètes, qui consistent à ne s’alimenter que d’un seul type d’aliment au cours d’un repas ou pendant une ou plusieurs journées.

Notre alimentation quotidienne, la pollution, le stress, le manque d’exercice physique entraine un encrassement de notre organisme. Cela nous rend plus facilement malades, fatigués, en sous vitalité. Aussi, il paraît judicieux d’introduire un temps de réduction calorique qui permet à l’organisme d’utiliser les réserves de graisse, de renouveler les cellules, et d’éliminer les toxines.

index

BIENFAITS

Comme dans un grand nettoyage d’automne, la cure sollicite particulièrement les émonctoires, les organes qui permettant l’évacuation des déchets : peau, reins, foie, intestins

– Le corps et l’esprit sont revitalisés
– La constipation et les autres troubles digestifs et intestinaux comme les coliques, les gaz, les ballonnements, les diarrhées et les lourdeurs d’estomac sont grandement améliorés pendant et après la cure
– Les insomnies diminuent et l’amélioration du sommeil se poursuit
– Les problèmes de peau s’atténuent peu à peu
– Les petits problèmes comme les bourdonnements d’oreilles, le nez bouché, le mal de tête ou les yeux qui pleurent sont éliminés ou réduits
– La fatigue, la nervosité et l’irritabilité sont améliorées par la cure

Concernant la perte de poids, les personnes ayant un net excès de kilos avant la cure perdent en moyenne 3 kg par semaine.
 Ensuite, cela dépend de la quantité de raisin consommée, de l’exercice physique pratiqué et du métabolisme de chacun.

L’EXERCICE PHYSIQUE

Notre organisme est conçu pour accomplir des efforts physiques. Une activité physique active la circulation sanguine, oxygène le corps, fortifie le cœur, les poumons et les muscles, et augmente l’amplitude de la respiration. C’est pourquoi il est agréable et intéressant de marcher beaucoup pendant la cure.

PRÉPARATION

Durant la semaine précédant la cure, diminuer petit à petit les toxines (protéines animales, alcool, produits laitiers, café, thé…) jusqu’à suppression complète deux jours avant le début de la cure. Pendant ces deux jours, avoir une alimentation uniquement végétale (fruits et légumes). Préférez le “cuit” au cours du dernier repas avant la cure (carottes cuites, courgettes cuites, betteraves cuites…).

LA CURE
images

Elle peut-être de 3 jours à 3 semaines, suivant l’envie, le besoin, la motivation.
Durant la cure, mangez entre 1 et 2kg de raisins par jour. Faire des petits repas toutes les 2 ou 3 heures.
Boire beaucoup d’eau, de tisanes (vigne rouge, cassis, romarin, bruyère, bouleau).          Et, possibilité de boire du jus de raisin pour varier les plaisirs.

EFFETS PARFOIS INDÉSIRABLES

Plus l’organisme est intoxiqué, plus il va y avoir des effets indésirables.
Les premiers jours principalement, vous pouvez ressentir :

– De la fatigue
– Des maux de tête (il faut dans ce cas boire d’avantage)
– Des nausées, des vertiges, des frilosités
– De la diarrhée (il est possible dans ce cas d’éviter de manger les pépins et la peau)
– Eruption cutanée

En cas de forte fièvre ou de maux très forts stoppez la cure et si le mal persiste consultez.

LES DIFFÉRENTES VARIÉTÉS DE RAISINS

Le chasselas est très adapté car sa peau est fine mais il contient moins de vitamines. Le noir convient aussi très bien pour la cure mais il peut être plus irritant pour les intestins notamment à cause de sa forte teneur en tanins. Alterner entre les deux permet de bénéficier de toutes leurs propriétés.

A vous de jouer !