Baisse de soleil = baisse de vitamine D ?

Baisse de soleil = baisse de vitamine D ?

La vitamine D joue un rôle essentiel dans l’absorption de certains minéraux par l’organisme, comme le calcium et le phosphore. Elle est, forte heureusement, principalement synthétisée par le corps grâce à l’exposition solaire.

C’est quoi exactement ?

La vitamine D est une vitamine liposoluble, c’est à dire soluble dans les graisses. On la trouve sous 2 formes : D2 (ergocalciférol) synthétisée par les végétaux, et la D3 (cholécalciférol), d’origine animale principalement. La vitamine D est synthétisée par l’organisme à partir du cholestérol (et oui c’est bon d’en avoir !!), par l’exposition de la peau au soleil, sous la forme d’une pré – vitamine D3 (inactive). Elle nécessite ensuite deux transformations successives pour l’activer. Elle est ensuite stockée dans le foie en majorité, mais aussi dans les muscles ou les tissus adipeux, pour être utilisée toute l’année, notamment quand l’hiver où le soleil est plus rare.

A quoi sert la vitamine D ?

– Augmenter l’absorption du calcium et du phosphore par l’intestin

– Croissance et minéralisation osseuse. Elle va réguler le taux de calcium sanguin en agissant au niveau des parathyroïdes.

La vitamine D associée au calcium, permet de prévenir l’ostéoporose.

Une fatigue inexpliquée, baisse de bonne humeur, un déficit musculaire, une fracture osseuse, peuvent signaler un déficit en vitamine D.

Où la trouve t’on, cette vitamine D ?

20 % : via l’alimentation et 80% par le soleil (UV). 15 min de soleil par jour de mars à octobre suffisent généralement pour synthétiser assez de vitamine D. Mais en avez vous assez profité ?

Du côté de l’alimentation … Peu d’aliments en contienne. Essentiellement dans les poissons gras, les champignons (mais en faible quantité) et les aliments enrichis en vitamine D comme les laits végétaux et certaines margarines.

Les sources alimentaires étant faibles, il existe des compléments alimentaires, parfois utiles durant l’hiver. Néanmoins, préférez être conseillé par un professionnel de santé pour éviter un risque de surdosage.