La peau et le soleil ?

La peau et le soleil ?

Conseils ensoleillés !

Contrairement à ce que l’on croit, les rayons du soleil sont tout aussi puissants au printemps qu’en été. Leur nocivité peut varier en fonction de l’altitude, de la latitude ou de l’heure mais d’une manière générale, il faut garder en tête qu’ils ne sont pas inoffensifs, voile nuageux ou non. Si les rayons ne sont pas plus ou moins puissants, notre peau, elle, est bien plus vulnérable au printemps. En effet, pendant l’hiver nos mélanocytes n’ont pas été stimulés, or c’est justement cette stimulation qui permet la pigmentation mélanique et créé un écran photoprotecteur. Par conséquent, on attrape bien plus facilement des coups de soleil au printemps!

1/ Boire de l’eau car le soleil agresse les acides gras de nos membranes cellulaires cutanées.

2/ Alimentation riche en omégas 3, béta-carotène, vitamine A, E et C et antioxydants

Exemple : Carotte, poissons gras, abricots, levure maltée, aubergine, légumes à feuilles vertes, tomate, ail, graine de sésame, huile de noix, huile de lin, …

3/ Hydrater sa peau car le soleil la dessèche contre les agressions du soleil. Utiliser une crème solaire selon votre type de peau.

4/ Exposition progressive. L’une des meilleures solutions est de multiplier les courtes expositions au soleil. 15 min de soleil par jour pendant une courte semaine avant de passer à la plage.

5/ L’huile de carotte : Grâce à sa teneur en provitamine A, elle active la mélanogénèse de la peau et l’aide à renforcer sa résistance aux rayons ultra-violets. Elle peut aussi être utilisée en guise d’huile après-soleil. NE REMPLACE PAS LES FILTRES SOLAIRES

Mélangez 100ml d’huile de carotte avec 20 gouttes d’huile essentielle de carotte et appliquez le matin sur corps et visage 1 mois avant l’été. 

L’urucum : Plante originaire d’Amazonie, utilisée autrefois par les indiens pour se protéger des moustiques et du soleil. Antioxydante et très riche en béta carotène (100 fois plus que la carotte). Grâce à son cocktail de nutriments, l’urucum prépare la peau au soleil et dope la production de mélanine à l’origine du bronzage. S’utilise pour protéger sa peau du vieillissement, du soleil ou en guise de soin après-soleil. NE REMPLACE PAS LES FILTRES SOLAIRES

Mélangez 100 ml d’huile d’abricot avec 10g de poudre d’urucum. Laissez macérer durant quelques jours à l’abri de l’air et de la lumière. Filtrez à l’aide d’un filtre à café et versez l’huile obtenue dans un flacon. Utilisez chaque matin sur le visage et le corps.

L’huile essentielle de bergamote favorise le bronzage et régénère l’épiderme. NE REMPLACE PAS LES FILTRES SOLAIRES

Versez 3 gouttes d’huile essentielle de bergamote et 100 gouttes d’huile végétale comme l’argan ou la coco dans un flacon. Mélangez bien et appliquez chaque jour sur le visage et le corps.

Le chou kale : comment le cuisiner en super aliment?

Le chou kale : comment le cuisiner en super aliment?

Le chou kale fait parti des légumes crucifères comme la roquette, le chou, le cresson… Riche en vitamines K, A et C et en minéraux comme le manganèse et le fer, il détient de réelles propriétés “santé” : réduit le taux de cholestérol, anti inflammatoire, …

Voici une recette pour recevoir pleinement ses propriétés.

Le Hachis de kale et haricots pour 1 personne

Ingrédients: 40g de chou kale (retirez la grosse tige) émincé finement, 1 cuill à soupe d’huile d’olive, 1/2 gousse d’ail, 1 cuill à soupe de chapelure, 1 cuill à soupe de noisettes hachées finement, 1 cuill à soupe de graines de tournesol, jus d’1/2 citron, 1 pincée de piment de Cayenne, 3 cuill à soupe de persil haché, 3 cuill à soupe de parmesan râpé, fleur de sel, poivre noir, 100g de haricots blancs cuits ou en conserve, rincés et égouttés

Faire cuire le kale à la vapeur jusqu’à ce qu’il soit tendre. Réaliser la panure : faire chauffer l’huile dans une poêle et faire revenir l’ail, la chapelure, les noisettes, graines de tournesol. Faire revenir jusqu’à ce que l’ensemble soit croustillant. Ajouter le citron, le piment de Cayenne, le persil, sel et poivre. A part, faire revenir les haricots blancs quelques minutes pour qu’ils soient dorés. Ajouter le chou kale, mélanger délicatement et arroser de jus de citron. Assaisonner et servir les haricots et le kale avec la panure et le parmesan.

Régalez vous !

 

Prévenir la grippe et les maux d’hiver

Prévenir la grippe et les maux d’hiver

Le froid s’installe dans nos régions, c’est l’hiver qui est là : l’occasion de renforcer notre immunité face à la grippe et aux différents maux d’hiver.

L’immunité fait référence à la capacité qu’a le corps de se défendre contre des substances menaçantes pour son bon fonctionnement ou sa survie. Ces « menaces » peuvent être des microbes (virus, bactéries, champignons, parasites), des cellules devenues cancéreuses ou un corps étranger (une écharde par exemple). Il est connu depuis longtemps qu’avec l’âge ou la maladie, l’immunité s’affaiblit et le corps devient plus vulnérable aux infections comme la grippe.

Santé et immunité sont étroitement liées puisque prendre soin de sa santé au jour le jour permet d’améliorer son immunité, et vice-versa. Voilà quelques conseils simples et pratiques.

Actions préventives

En préventif, il s’agit de renforcer le système immunitaire avec :

– de la vitamine C pure, à raison de 1 gramme par jour pour un adulte et de la vitamine D
Aliments riches en vitamine C : Légumes (poivrons, choux), fruits (cynorrhodons, cassis, baies d’argousier, agrumes), persil, raifort.
Remarque : La fumée, le thé, le café, et le stress font chuter la précieuse vitamine C… 

– un jus d’un 1/2 citron pressé avec de la racine de gingembre fraiche dans de l’eau tiède

– des probiotiques qui sont en particulier efficaces chez les enfants
– du vinaigre de cidre naturel non pasteurisé à raison d’une cuillère à café dans un verre d’eau pris à jeun

– La propolis est la garantie-santé de la ruche, grâce à ses puissantes propriétés antiseptiques naturelles. La propolis blanche est la plus douce. Extraite sans alcool, elle convient aux enfants et personnes sensibles. 10 gouttes par jour jusqu’à 4 fois par jour.

Attention ! Lorsque les abeilles ne trouvent pas dans leur environnement naturel ce dont elles ont besoin pour fabriquer la propolis, elles utilisent des goudrons, des vernis et des huiles minérales pour calfeutrer leur ruche. Cette « propolis » est alors totalement impropre a la consommation humaine. Il faut donc éviter de consommer de la propolis venant de ruches placées en ville ou a proximité. Assurez-vous que les ruches n’ont pas été traitées car tous les produits chimiques liposolubles et les impuretés sont fixés dans la propolis.

– de la Maca, plante d’origine Sud-Américaine connue depuis des siècles pour ses propriétés revitalisantes

Les huiles essentielles (HE) peuvent être utilisées en prévention de la grippe lors de périodes contagieuses, par exemple en massant le thorax et le dos avec 4 gouttes d’eucalyptus radié additionné de 4 gouttes de Ravintsara mélangées dans deux cuillères à soupe d’huile végétale de noyaux d’abricot (4 fois par jour).

Une bonne hygiène de vie est la garantie d’un organisme prêt à se défendre contre les agressions  :
• évitez les grignotages (qui ne permettent pas à l’organisme de se reposer)
• évitez les produits laitiers (qui génèrent les maladies immunitaires) ainsi que le maïs (“mangeur” de défenses immunitaires)
• privilégiez la viande bio et blanche si vous aimez la viande
• choisissez les légumes et fruits de saison riches en vitamines C et B et en oligoéléments (fer et zinc), abusez d’ail et d’oignon (riches en sélénium) ainsi que d’herbes aromatiques
• buvez beaucoup d’eau (mais pas des boissons sucrées).
• et tendre au plus vers une alimentation bio permet d’éviter d’user son organisme à tenter d’éliminer les pesticides ingérés.

Actions curatives

En curatif, si les symptômes de la grippe apparaissent, maintenez les conseils ci dessus et ajouter :

– de la gelée royale : très précieuse pour lutter contre les effets des maladies et aident ensuite à un bon rétablissement. C’est un trésor naturel produit par les abeilles tout comme le miel et la propolis, à l’exception qu’elle est réservée uniquement à la reine et ses larves royales et naissantes de la ruche. C’est un super aliment, riches en merveilleux minéraux, vitamines et principes actifs pour une croissance rapide de l’abeille.Très efficace pour renforcer les organismes des convalescents et personnes affaiblies, redonne de l’énergie et est un puissant bouclier contre les agressions extérieurs.

– une goutte de propolis noire 100% dans une cuillère à café de miel de thym directement dans la bouche

– Si encombrement des voies respiratoires : Mélanger 3 cuillères à soupe d’huile végétale de noyaux d’abricot avec 7 gouttes d’HE d’eucalyptus globulus, 5 gouttes d’HE niaouli ou ravintsara, 3 gouttes d’HE de thym à thymol et 3 gouttes d’HE de myrte

Bel hiver à chacun!